Horreos de Galice




     Cabaceiro, probablement l'ancêtre des horreos, rencontré en 2002 dans le centre de la Galice, sur une terre qui avait du être cultivée.
     Des pieds pour l'éloigner du sol, un corps circulaire de branches tressées, un chapeau de paille. Il était vide, probablement non utilisé de nos jours.

     Non loin, j'ai pu en voir un second, il n'avait plus son chapeau et une bache le protégeait de la pluie.

     En existe-t-il encore ? j'en doute.



     Les horreos de Galice  offrent un espace rectangulaire plus ou moins allongé pour le séchage et la conservation des céréales.
                                                   
     Les piliers de pierre plus ou moins hauts peuvent être parfois reliés deux par deux par une dalle de granit
                                                 
     Leur corps est généralement en granit avec des parois pourvues de fentes facilitant le passage de l'air.
                                                   
     Selon les matériaux de la région, les parois seront des blocs de granit taillés, ou des  planches disjointes, ou des briques creuses.
      Des tuiles ou des dalles de granit couvrent la toiture.

   




  
 
         
Détails
    
 
      



Retour : Horreos

Retour : Tradition

Accueil / Menu