Les artisans comme le menuisier ou l’ébéniste ont besoin de réunir les meilleures conditions pour travailler. On dit que l’établi est au bricoleur ce que le chevalet au peintre. Ainsi, c’est un espace entièrement dédié au bricolage et aux travaux de manufacture et de menuiserie. Il permet de garder à portée de main l’outillage nécessaire à une tâche, et sert de véritable poste de travail aux professionnels de l’artisanat. 

Quel est le prix d’un établi ? 

Les établis anciens 

En bois massif, les vieux établis d’atelier prouvent leur robustesse. Les établis « nus » d’occasion coutent environ 300 à 420 €, et comportent souvent un tiroir pour ranger les outils de bricolage. 

 

Les établis professionnels métalliques

Progrès oblige, on trouve sur le marché des établis en métal, pliables et transportables, bien loin du modèle ancien lourd et traditionnel (voir CACES 1). Les prix varient selon le modèle, allant d’une simple table en bois sur pieds métalliques aux établis à roulettes avec des plateaux en métal : 

  • A partir de 100 €, on peut acquérir un établi pliant mais avec une petite surface de travail. 
  • Pour 450 €, on peut obtenir un établi d atelier simple mais solide, avec une ossature métallique mais une surface de travail en bois dur,
  • Un établi professionnel d’atelier fixe avec compartiments coutent 900 €,
  • Les établis mobiles avec tiroirs en métal coutent environ 1000 €, et ceux qui ont une capacité de charge lourde coutent environ 1600 €. 

Les plus beaux modèles appelées « servantes d’atelier », qui sont robustes, avec un grand poste de travail et qui possèdent plusieurs espaces de rangements peuvent facilement atteindre les 4 000 €. Il ne faut pas hésiter à comparer les prix et à fixer son choix sur un type de modèle avant d’acheter. 

 

Etabli à commander

Si vous souhaitez faire construire votre établi auprès d’un menuisier, il faut demander un devis estimatif à l’artisan. Il vous donnera en fonction du modèle de délai de livraison et du bois utilisé, un prix que vous pourrez surement négocier. 

 

Comment faire un établi ? 

Le matériel dont on a besoin :

  • Scie et scie circulaire 
  • Meuleuse 
  • Outils multifonctions
  • Perceuse 
  • Visseuse
  • Colle 
  • Ruban de montage
  • Vis
  • Etau
  • Serre-joints
  • Panneaux de bois. 

Les étapes à suivre 

  1. Coupez les poteaux (pieds) selon les dimensions de votre choix, en tenant compte de la meilleure position possible pour votre dos car vous allez travailler sur l’établi durant plusieurs heures. 
  2. Meulez et poncez le bois afin de le remettre à neuf et lui rendre sa beauté naturelle. 
  3. Montez la structure en fixant les pieds aux lattes en bois. Assurez-vous de la stabilité et de la résistance de celle-ci. 
  4. Montez la surface de l’établi. Vous pouvez par exemple utiliser une vieille porte que vous allez fortifier avec une latte de contreplaqué. 
  5. Ajoutez des roulettes si vous le souhaitez et une multiprise que vous fixerez avec du ruban adhésif fort. 
  6. Vous pouvez peindre votre établi mais vu qu’il vous servira beaucoup un simple ponçage devrait suffire. 

Quel plateau pour établi ? 

Il faut choisir le plateau en fonction de vos besoins. Il devra être assez solide pour encaisser les chocs et devra au moins avoir une épaisseur de 70 mm. 

  • Le plateau en bois massif est très lourd mais stable pour bricoler. Souvent le reste de l’établi est également en bois, ou alors le plateau est porté pas de solides pieds en métal. Un établi en bois lourd peut supporter une charge maximale de 300 kg. 
  • Pour un établi de mécanicien, un plateau en acier laqué peut être l’idéal, avec un rangement au-dessus (un panneau porte-outils) et au-dessous du plan de travail. 
  • Le plateau en lamellé collé est robuste et idéal pour les petits budgets et les bricoleurs amateurs. Il peut aussi être percé afin d’installer un étau de serrage. 
  • Les plateaux stratifiés ou en MDF sont fragiles et ce sont les types de matériaux les moins adaptés aux établis d’atelier. 

Quel bois pour un atelier ? 

L’essence de hêtre offre un plan de travail très solide. En effet, un bois dur et massif est garant d’une bonne stabilité et de longévité. Pour une alternative moins chère mais aussi moins durable, on peut opter pour le sapin ou le pin. Mais ils sont résineux et vous devrez remplacer rapidement votre établi. 

 

Quelles dimensions pour un établi ?

Vu qu’il s’agit d’un espace de travail personnel, les dimensions dépendent souvent de la grandeur de la personne, du moins en ce qui concerne la hauteur. Il existe actuellement des établis avec des pieds réglables en hauteur afin d’optimiser le confort des travaux de bricolage et de garder une bonne posture (voir également la nacelle). Pour la largeur, tout dépend de l’artisan.  Mais les dimensions standard pour un établi d’atelier sont les suivantes : 

  • Une hauteur de travail se situant entre 90 et 96 cm
  • Une profondeur de plateau de 75 cm 
  • Une surface de travail de 2m de longueur sur 50 cm de largeur.