Parfois, la transition de l’été à l’automne peut sembler rapide. L’air matinal sent les gaz d’échappement des bus scolaires et en quelques jours, vous avez sorti vos bottines, puis vos écharpes, puis vos grosses vestes boutonnées. Avant que vous ne vous en rendiez compte, la deuxième couette en duvet est sur le lit.

 

Nous allons vous présenter  l’Ikebana, l’art de l’arrangement floral japonais.

 

Cet art suit 7 principes de base:

Le silence : La paix et la méditation en observant la nature.

Minimalisme. Forme et ligne : Des lignes gracieuses, organiques et minimales.

Forme : Trouver ce qui est déjà présent dans la nature, et en vous-même, au sens propre comme au sens figuré.

Humanité : L’Ikebana peut être le reflet de vos sentiments et de vos émotions.

Esthétique : Embrasser l’imperfection, les subtilités élégantes.

Éléments de mystère ou de retenue ; discipline + attrait. Laisser de l’espace ou du vide.

Structure : L’Ikebana suit le dessin d’un triangle scalène de base avec trois points principaux représentant le ciel, la terre et l’humanité.

 

Le choix du récipient est aussi important dans l’Ikebana que le choix de votre floral. J’ai choisi un bol d’argile brut, au sentiment organique, qui est lourd dans sa stature physique, mais léger dans son ton et sa texture à l’œil. J’aime la façon dont sa  » bouche  » est si large, accueillant simplement un motif pour la remplir.

J’ai placé une épingle à grenouille florale chaleureuse dans le fond et j’ai rempli le bol avec de l’eau juste pour couvrir le haut de l’épingle.

Les épingles ont été placées dans le bol.

 

Étape un : La première pièce florale avec laquelle je choisis de travailler est ce magnifique Smokebush et il va représenter le paradis. Rappelez-vous nos directives de structure : triangle scalène avec trois points principaux représentant le ciel, la terre et l’humanité. Ce premier placement représentant le ciel devrait littéralement être un élément qui pousse le plus haut hors de la terre, pensez aux tiges ligneuses, aux arbres à haute portée, etc. et devrait être placé au point 11h et devrait s’étendre le plus haut et le plus droit de tous nos éléments.

Deuxième étape : Le deuxième élément floral que nous avons est constitué de ces feuilles d’Hosta. Placées à 8h, et avec ¾ la longueur de la tige du ‘ciel’, notre Hosta représente l’élément ‘terre’. Les éléments floraux ‘terre’ sont généralement à dominante de verdure, bien qu’une fleur réelle puisse être utilisée, et sont littéralement des plantes/fleurs qui poussent à ras du sol.

Etape trois : La troisième et dernière pièce florale que nous avons est ces iris, et ils représentent  » l’homme « . À une longueur de tige ¾ la longueur de la ‘terre’ précédente, ces iris sont insérés à l’épingle à grenouille à la marque de 4 heures du matin. L »homme’ est considéré comme la troisième pièce car l »homme’ est considéré comme le connecteur du ‘ciel’ à la ‘terre’.

En accord avec les 7 principes de l’Ikebana, j’ai conçu en m’inspirant de la sensation aérienne et des formes gonflantes qu’avaient tous les Smokebush, Hosta et Irises. Remarquez leurs pointes tendues et arquées ? Pourtant, j’aime que chacune de ces pièces ait des tiges fortes, droites, qui les soutiennent. J’aime aussi comment l’obscurité du Smokebush est juxtaposée par les clairs, les brillants de l’Iris.