De plus en plus de personnes utilise la méthode du paillage pour stopper les mauvaises herbes et protéger les cultures. Toutefois, pour qu’elle soit efficace, elle doit être bien placée dans le jardin, potager ou même votre massif. Si votre toile est mal placée ou mal installée, cela pourra détériorer et réduire sa durée de vie. Voici quelques astuces pour ne pas risquer de réduire la durée de vie de vos cultures.

Les erreurs à ne pas commettre quand on veut installer une toile de paillage

 

L’installer directement sur le sol

C’est l’erreur que la plupart des gens font pendant l’installation d’une toile de paillage professionnelle. Si vous le faites, la terre ne sera pas bien préparée à accueillir les plantes. De plus, la bâche pourrait se déchirer. De ce fait, vous allez bêcher, nettoyer et aérer le sol en y enlevant le plus de pierres possibles avant de dérouler la toile de paillage. Vous pouvez également y apporter du compost si vous avez l’impression que le sol n’est pas assez riche.

 

La toile de paillage n’est pas assez tendue

Dans certains cas, la toile va se décoller du sol si elle n’est pas assez tendue. En effet, ce genre d’erreur va laisser place au vent. Vous pouvez la tendre chaque fois pour donner moins de chance au vent de s’y introduire. Le mieux est d’enterrer la bâche bien en bordure avant de mettre les agrafes. C’est une étape qui peut prendre un peu de temps, mais elle est cruciale. 

 

Avec quoi recouvrir la toile ? 

 

En ce moment, il y a plusieurs possibilités que vous pouvez choisir pour recouvrir la toile de paillage. Vous pouvez notamment :

 

Ne pas la recouvrir de paillage organique :

Le paillage organique biodégradable va protéger le sol des lessivages des nutriments. Quand un paillage est recouvert, il est moins vulnérable aux variations thermiques et climatiques. Il y a plusieurs types de paillages organiques :

  • le fumier frais ;
  • les feuilles mortes ;
  • les sciures de bois ;
  • les résidus de tontes de bois ;
  • les coques de cacaos ;
  • les frondes de fougères.

Vous devez par contre choisir les matières qui n’ont pas de maladies. À part sa fonction pratique de protection, le paillage a également un rôle esthétique. 

 

Mettre un paillage avec des copeaux de bois

Pour la décoration, une toile de paillage est la plupart du temps couverte par un paillage végétal. On utilise plus précisément des copeaux de bois. Ils sont très populaires, car ils sont très beaux. En effet, les couleurs claires et naturelles mettent en valeur les plants. En plus, ils sont écologiques, naturels, biodégradables, car ils sont 100 % fait de bois, donc non-toxique. Si vous avez besoin d’aménager votre paillage, vous pouvez cliquer .

 

Est-ce qu’on peut utiliser des cailloux pour une toile de paillage ?

 

Un paillage minéral est toujours un choix durable. Ses matériaux sont résistants et forts. Vous pouvez utiliser :

  • des galets : disponibles en beaucoup de tailles et couleurs ;
  • des graviers : ils sont parfaits pour une décoration extérieure ;
  • de la pouzzolane : de couleur rouge à ocre, c’est une roche volcanique poreuse ;
  • il en est de même pour des paillettes d’ardoises : on l’utilise le plus souvent pour le paillage de massifs de plantes et de terre de bruyère.

Les cailloux peuvent empêcher que les mauvaises herbes ne poussent. Le côté qui est un peu embêtant, c’est que vous devez enlever la double couche, afin d’enrichir le sol qui va devenir pauvre plus le temps passe.