La maison en bois rond des Tatras

 

Si dans la campagne de Pologne, et un peu moins en Slovaquie, il subsiste une architecture de bois qui tend aujourd'hui à disparaître, autour du massif des Tatras, par contre, des maisons belles et typées abondent et se construisent toujours avec ce matériau et, malgré des besoins d'espace différents, dans le respect du caractère architectural de la région.

On peut penser qu'à l'origine, la maison des agriculteurs des Tatras n'était que ce simple volume: un soubassement de galets pour se décoller de l'humidité du sol, un empilement de troncs d'arbres posés horizontalement pour les murs, un toit en forte pente couvert de bardeaux de mélèze ou d'épicéa, un bon débord de toiture et une reprise de toit pour abriter le pignon..

Une simple pièce surmontée d'un grenier ventilé par de petites ouvertures, le style des Tatras.

 Porte et vitrages en façade et plus rarement en pignon dans les villages où les maisons sont resserrées

 Protection de l'ouverture du pignon dans un village slovaque

 

 

 Un petit toit en saillie permet de créer une entrée en abritant la porte

 Une pièce a été créée à l'étage (vitrages du pignon)

 La dimension du toit rajouté donne plus d'espace habitable à l'étage

 

 
 

 
 

 Maisons récentes: des volumes plus grands avec toujours le soucis d'abriter les vitrages; le bardeau de toiture, bien qu'encore utilisé, est souvent remplacé par du métal
     

 

   

 

Fermer

 

 

ARCHILIBRE : Accueil / Menu