En parcourant les Pyrénées



Le flanc Sud du massif d'Arize, au fond: notre départ


Une vallée qui pénètre dans le flanc Nord: notre arrivée

Etendant son échine d'Est en Ouest sur une cinquantaine de kilomètres en avant de la chaîne principale, l'imposant massif d'Arize a connu au XIXe siècle une occupation humaine importante.
Les villages du fond de vallée étant surpeuplés, les agriculteurs ont gravi ses flancs, cherchant de nouvelles terres pour leurs cultures et leurs animaux. L'ensemble des petits terroirs défrichés a créé ainsi une
large zone d'habitats et de granges très dispersés, isolés ou regroupant quelques unités.
Puis vint l'exode rural du XXe siècle, l'abandon des campagnes et en priorité les sites les plus éloignés ou les plus difficiles. La forêt a repris son domaine.
Et depuis quelques décennies un réinvestissement par de nouveaux occupants, peut être séduits par cet isolement et cette nature exubérante, trouvant là quantité de bâtiments et terrains à acheter pour un prix raisonnable.


Cette ferme perdue dans les bois se nomme "la maison des sorcières" en occitan.
Nous sommes aussi en pays de légendes.
Michel et Claudine y fabriquent aujourdhui un excellent fromage de chèvres.


Dans la nécessité de construire leurs bâtiments et abris, et éloignés de la pression conservatrice du village, les agriculteurs d'alors avaient du composer avec les matériaux qui les entouraient, et parfois innover.
Les nouveaux venus peu fortunés ont restauré des maisons. Mais lorsqu'elles étaient trop en ruines ou même absentes, il a fallu construire, avec des solutions parfois maladroites et souvent originales. Et assez proches dans l'esprit de celles des anciens.

C'est à une randonnée dans ce massif à la rencontre de ces constructions que je vous invite.

La route serpente au fond de cette vallée étroite en suivant la rivière. On la quitte après le pont pour en prendre une plus petite qui grimpe en lacets sur le flanc Sud. Au dernier hameau on laisse la voiture, ce sera à pied que l'on continuera, en grimpant par ce chemin raide.

Patiente, c'est bientôt la
    premiè étape.