L'automne chez Polo et Martine


Ceci n'est pas une architecture exemplaire
Pas de l'architecture du tout
Rien que du sauvage


Lorsque l'on est néo-agriculteur sur un terrain vierge, il faut des abris, pour ses chèvres, ses chevaux, pour sa caravane, pour le foin, le bois, et pour les divers matériaux récupérés et qui feront peut-être d'autres abris...  

La technique de construction ? L'empilement
Une structure en chataîgnier, des parois en palettes, planches et divers, une bache plastique, encore des palettes pour qu'elle ne s'envole pas, et dessus du foin, de la paille, des fougères... Si le bache déchire, que l'eau rentre, on remet une autre par dessus, et encore du foin....

 

Ancienne cabane à Polo redigérée par la végétation
Martine et Polo aiment bien le nomadisme sur leur terrain
Ils ont habité un temps un tipi, une yourte, et diverses cabanes sur des emplacements différents
Polo milite à Droit Paysan ("une terre, un toit" des relations sociales et une solidarité)
Son terrain et ceux acquis autour accueillent de nouveaux venus.
 

Actuellement c'est une caravane douillette pour la nuit englobée dans une cabane en bottes de paille



Polo et Martine
 

Yazid et Barbara ont vécu quelques années ici. Leur cabane est libre.

Richard est venu de Hollande avec un âne et une mule. Celà fait sept ans

Sam, Laure et leur enfant viennent d'arriver en roulotte. Ils construisent un bender pour l'hiver
 
La cabane de Jean-Claude

 
Printemps 2004
       

L'ensemble d'habitat 

pour l'été et les beaux jours

et les moins beaux: enduit de terre sur bottes de paille, toiture isolée de laine et gazonnée
 Fermer  

 ARCHILIBRE: Page d'accueil / Menu