Une habitation bioclimatique

 Il faut suivre une route sinueuse de fonds de vallées sur une vingtaine de kilomètres à partir de la dernière petite ville, puis une étroite route de montagne sur 3 à 4 km jusqu'au petit hameau, et enfin grimper à pied durant une dizaine de minutes.

Et l'on arrive sur la pente Sud de la montagne, face à ce panorama de bout de France (c'est l'Espagne au-dela)

où se situe, sur une étroite terrasse et face à la pente, la maison de Alain et Brigitte

 


stores déployés par cette journée de fin d'été

 Une maison appuyée sur le rocher en suivant la courbe de niveau

Une maison à la façade très vitrée pour accueillir le soleil

Vitrage qui peuvent être occultés par des rideaux clairs ou des stores extérieurs

Un espace central, réhabilitation d'une serre de production, encore très fourni en plantes, avec la batterie de capteurs photovoltaïques sur le toit

Et à l'est et à l'ouest, deux espaces de chambres pas moins vitrés

 

l'espace cuisine

 

la chambre de l'ouest
 


et celle de l'est 
 
bioclimatique aussi par ses jardins qui fourniront une part importante de la nourriture

la grange couverte de chaume, maison du cheval, derrière la serre

où se récoltent tomates et laitues pour le repas du soir

 

 

le chauffe-eau solaire déborde sur le chemin, les papillons visitent l'origan, et des toilettes sèches offrent la vue sur les sommets

   

Brigitte et Alain , signe hirondelle ascendant cigogne ; cette maison est libre l'hiver et à louer à la semaine .